Jeux,  Nutrition,  Performance

Le guide d’un joueur dégénéré pour perdre du poids sans effort

Avez-vous entendu l’histoire de l’équipe de Blackjack du MIT ?

Rendu célèbre dans le livre Bringing Down the House, c’est l’histoire d’un groupe improbable de nerds qui, dans les années 90, ont gagné des millions et des millions de dollars aux casinos des États-Unis en faisant l’impensable.

Ils ont « battu la Maison » en jouant au blackjack parfaitement, en comptant les cartes, en sachant quand miser gros et quand miser petit. Cette histoire a ensuite été immortalisée dans le film de Kevin Spacey : 21, et on se souviendra à jamais d’eux comme  » le groupe d’enfants qui ont écrasé les casinos « .

Ce… n’était pas censé arriver.

D’où l’expression « La Maison gagne toujours. » Vous voyez, si vous étiez censé avoir un avantage au Blackjack, le jeu n’existerait pas dans un casino ! En réalité, il y a une série de petites règles apparemment insignifiantes que les casinos emploient pour donner à la salle un minuscule avantage (disons 50,1% à 49,9%) dans le jeu de Blackjack. Mais ils savent que si vous jouez assez longtemps, les statistiques finiront par entrer en jeu et ils prendront tout votre argent comme on peut le lire dans un article posté dans le blog de Tropezia Palace.

De la même manière que le minuscule pourcentage d’avantage « House Edge » se traduit par des profits à long terme énormes et constants pour le Casino, à la façon du « House Edge » quelques décisions que nous prenons quotidiennement se traduisent par une prise de poids à long terme au fil des ans.

C’est pour ça qu’on se réveille dix ans plus tard, on regarde en bas et on dit : « D’où vient cet instinct, bon sang ? » Comme un casino qui nous saigne lentement de nos jetons, notre poids se glisse lentement jusqu’à ce que nous réalisions : « La maison a gagné. Je suis gros. »

Aujourd’hui, nous retournons la situation et remettons ce léger avantage en notre faveur.

Vous êtes accro aux jeux de hasard, aux jeux vidéo et à la nourriture ?

Vous n’êtes pas le seul, je suis aussi dangereusement proche d’être un gros paresseux.

Tout a commencé quand j’avais 5 ans et mon père nous a appris à mon frère, ma sœur et moi à jouer au poker avec des Duplos – légos géants – comme jetons de jeu (merci papa !). Au collège, je gagnais la majeure partie de mon argent de poche en jouant à 6 tables de poker en ligne sur Cheri Casino chaque soir et vous pouvez y jouer ici si vous voulez, c’est très lucratif. (désolé maman !). Il y a même eu cette fois où j’ai vécu comme James Bond à Monaco, en costume et tout, et fait de l’argent le week-end pour payer mes voyages.

En plus de mon amour du jeu, j’ai aussi une personnalité très addictive pour à peu près tout et je lutte pour arrêter tout ce que je commence. Un épisode de Daredevil devient 10. Manger un Monster Munch signifie que je mange un sachet de taille familiale jusqu’à ce que mes papilles gustatives tombent. Je pourrais manger une barquette de petits écoliers de la taille de d’une table sans sourciller.

Jeux vidéo ? Aussi. « The Witness » sur PS4 a donné lieu à un marathon de 4 jours et plus de 40 heures. Je suis actuellement accro à Witcher 3. En fait, je n’ai presque jamais posté sur ce site web parce que j’étais désespérément accro à Everquest 2 jusqu’à ce que mon ordinateur explose.

Alors, comment ai-je pu me remettre en forme et ne pas laisser la vie prendre le dessus sur moi ? Après tout, je devrais être celui qui perd ma chemise au casino en ligne et passe mon temps à me plaindre après sur le forum pour récupérer mon argent. Je devrais être le type qu’on trouve dans un caniveau le lendemain en se plaignant de la « mauvaise série de cartes ».

Au lieu de cela, j’ai appris à battre la Chambre : J’ai pris plus de 8 kilos de muscles, j’ai commencé à pratiquer le sport tous les jours, j’ai appris à jouer du violon, j’ai bâti une compagnie à partir de rien en voyageant à travers le monde et j’ai même écrit un livre sur la façon d’aider les autres à en faire autant.

Pas mal pour un fainéant paresseux accro à la drogue !

Comment ? En apprenant le système, en « comptant les cartes » et en mettant en place une stratégie « Life Casino ». Mais qu’est ce que c’est? Il va falloir vous abonner et revenir sur ce blog pour avoir la réponse dans la partie 2.